43 - Au théâtre ce soir !?

Place Saint-Aignan, à l’angle de la rue qui descend vers la Loire, avez-vous déjà remarqué cette curieuse maison ? Particulièrement le premier étage avec ses trois baies en plein cintre, portées par des doubles colonnes, encadrées de fenêtres à linteau au fronton triangulaire. Posée sur le toit, une micro terrasse formant lanterneau.

 

Mais qui se souvient de ce lieu ? 

Il était une fois… Un grenier qui dépendait du Chapitre de Saint-Aignan. C’était là que les chanoines stockaient le fruit des dîmes. A la Révolution, tout ce petit monde est prié de quitter les lieux. L’ensemble des maisons en périphérie du cloître (soit celles autour de la place) est vendu aux enchères en tant que biens nationaux.

Le bâtiment qui nous intéresse, une fois vendu, sera transformé en salle de spectacles. Celle-ci entre en concurrence directe avec le théâtre aménagé par l’architecte Benoist LE BRUN dans l’église Saint-Michel. 

 

Cependant, trop excentrée, elle n’arrive pas à drainer un public suffisant pour être véritablement rentable. Elle est acquise en 1801 par Benoist LE BRUN, qui s’empresse de la transformer en magasin ! Fin de la carrière festive du lieu. 

 

En 1827, sa fille, Louise Eulalie, épouse LADUREAU, en est toujours propriétaire.

 

Par la suite, à en juger par la configuration des lieux aujourd’hui, la partie centrale a été abattue pour laisser place à une cour/jardin, avec reconstruction en fond de parcelle.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    jeandler (mercredi, 13 avril 2016 10:51)

    Il semble que cette maison soit actuellement en cours de rénovation, au moins pour la façade.