Après la chair... les enchères !

Capture d'écran du site : http://www.interencheres.com

Vous ne savez pas quoi faire aujourd’hui 25 février 2016 ? Vous allez devoir vous dépêcher un tout petit peu là…

A 10h00 débute à Dijon une vente aux enchères en l’Hôtel des Ventes de la rue Paul Cabet. Quel intérêt ? Il est mis en vente une garniture de cheminée en bronze, réalisée par les frères Molgatini (Joseph et Jacques), orfèvres orléanais. La pendule mesure 50cm de hauteur et les candélabres 63 cm. Le tout est estimé 200 à 300 euros !

 

 

Ces « horlogers bijoutiers » étaient installés dans les années 1860 au bas de la rue Bannier, au n°2. C’est-à-dire là où se trouve aujourd’hui… La Rotonde et ses cariatides ! Oui, je sais… On en parle beaucoup en ce moment. 

La maison Molgatini brille par sa réputation sous l’Empire? Détail que n’ignorent pas les prussiens, lesquels ne manqueront pas d’en piller le contenu lors de leur séjour en ville, à la fin de l’année 1870. En 1879, les frères déménagent au croisement de la rue Vieille Poterie et de la rue Royale au n°75, dans une maison dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler dans un billet passé (à propos de M. Benoît Charles Vergnaud). Cette affaire sera reprise en 1890 par M. Mandereau.

Écrire commentaire

Commentaires : 0