25- Qui est "A. AUDOUX" ?

Coincée entre la rue de l’Echelle et le boulevard Jaurès, au-dessus du quai Saint-Laurent, il est une maison qui devait posséder une vue imprenable sur la Loire au début du XXème siècle. Côté du boulevard au n°1, il est un portail d’entrée sculpté qui a éveillé ma curiosité. Le linteau annonce « A. AUDOUX ». Qui était-il ?

1902, l’entreprise construit une crèche dans le quartier Saint-Laurent et intervient dans la démolition « rue de la gare, du banc de contrôle situé en face du dépôt des machines à la gare d’Orléans ». 1904, il est réalisé la construction d’un immeuble rue de la République. 1905, l’activité s’oriente vers l’intervention sur les monuments historiques. Arthur AUDOUX est l’adjudicataire du lot maçonnerie pour la reconstruction de la voûte de la cathédrale, effondrée l’année précédente. Suivront le château de Gien en 1908, la cathédrale en 1912, la tour du Musée (beffroi) et l’Hôtel de ville en 1923, à nouveau la cathédrale en 1926, la chapelle Saint-Jacques en 1928, etc. Arthur AUDOUX est décédé en 1964.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Pierre BOITON (vendredi, 27 novembre 2015 22:47)

    Bonsoir, deux AUDOUX partiellement prénommés Arthur et entrepreneurs en bâtiments, le père Cyrille, Arthur né Orléans 1846 y marié Marie, Mélanie DURAZ 1870 y décédé 26/01/1917, le fils, Georges, Marie, Arthur, Clovis né Orléans 1872 y x 1902 Germaine Rosine Raphaëlle HEMERAY, sans doute celui décédé en 1964.

    Cordialement
    P. BOITON