4 - Etes-vous perspicace ?

Au n°23 de l’avenue Dauphine, une maison porte fièrement le nom de son propriétaire, mais… sous la forme d’un rébus ! En cette période estival, petite devinette de saison. Je vous laisse martyriser vos neurones pour tenter de trouver la solution (je vous rassure, vous l’aurez en bas de ce billet).

(je viens de réaliser que la patine du temps ne vous aidera pas dans vos réflexions)

Cette maison, qui date probablement des années 1880 compte tenu de son style architectural, possède deux balcons prenant chacun appui sur trois consoles sculptées. Elles sont toutes différentes et présentent un bestiaire des plus classiques au plus singuliers.


Premier balcon, côté gauche, un singe, un chat et un écureuil


Second balcon, côté droit, un coq, un dragon ailé et une chauve-souris

Cette maison appartenait à Marie Maurice Augustin Patrice, comte O’MAHONY


Réponse du rébus : « au mât au nid »


Il était né en 1849 à Lissieu (69) et décéda en cette maison le 29 décembre 1920. Décoré de la médaille militaire pour sa bravoure lors de la guerre de 1870-71, il était arrivé à Orléans en 1879 en tant que conseiller à la préfecture du Loiret. Le service funèbre eut lieu en l'église de Saint-Marceau et son cercueil prit le train pour être transporté jusqu’à Pontbellanger (14), où il repose. Commune du Calvados dont il fut le maire et qui était le berceau familial de son épouse.

Écrire commentaire

Commentaires : 0